L’Association des cavaliers de la région de la Versoix (ACRV), créée en 1974, est l’organisation faîtière des milieux équestres de la région de Versoix. Elle a été fondée suite à une menace de l’Etat de mettre en place une taxe cantonale sur chaque cheval. L’idée de créer l’ACRV a été très bien accueillie et l’idée d’une telle taxe abandonnée.

 

Ses objectifs :

  • Promouvoir la pratique de l’équitation.

  • Rappeler les principes et règles équestres (Code de bonne conduite pour cavaliers).

  • Entretenir les pistes de galop de la région de Versoix.

  • Etre le contact entre les Autorités, les milieux agricoles et les écologistes.

  • Gérer le réseau des pistes équestres COLVER

  • Représenter auprès de la Fédération équestre genevoise (FEG).

 

L’ACRV n’organise ni concours, ni quelconque anniversaire. Cependant, si des personnes souhaitent s’engager dans ce sens, le comité se penchera au soutien d’idées.

 

 

Le réseau COLVER

 

Le réseau COLVER a été créé il y a plusieurs années. En effet, les activités équestres connaissaient alors un bel essor dans la région de Versoix. Cette augmentation n’a pas été sans entraîner quelques difficultés de cohabitation entre les différents usagers de la zone agricole. Le besoin de créer un réseau cohérent à l’usage des cavaliers s’est alors peu à peu imposé. Le projet COLVER, conjuguant des objectifs de protection de la nature à ceux liés à la qualité de vie, a fourni un cadre idéal pour que cette nécessité devienne réalité et fournisse ainsi un exemple unique en région genevoise.  

 

Fort de 33 kilomètres, le réseau est composé de tronçons appartenant au domaine public, aménagés ou non, sur les communes de Versoix et Collex-Bossy. Une série de passages ouverts sur des terres privées, généralement agricoles, permettent de créer un réseau cohérent dans la région et complètent les trois pistes de galop entretenues par l’ACRV.

 

Des conventions lient les milieux équestres, regroupés dans l’ACRV, aux agriculteurs qui sont rémunérés au pro rata des surfaces qu’ils mettent à disposition des cavaliers. Ils assurent l’entretien et la gestion des passages sur leurs terres.

 

Les cavaliers financent l’indemnisation des agriculteurs, par l’intermédiaire de leurs écuries respectives, à raison de frs. 80,-- par cheval et par année.

Pour voir le plan de ce réseau, cliquez ICI

 

 

 

© 2016 - ACRV - Créé avec Wix.com

  • Twitter Basic Black
  • Facebook Basic Black
  • Black Google+ Icon